Istituto Luce – Cinecittà présente « Ri-tratto rosso – Elisabetta Catalano guarda Federico Fellini » (Portrait rouge – Elisabetta Catalano regarde Federico Fellini), une grande exposition photographique et multimédia consacrée au cinéaste de Rimini qui vient couronner une année d’hommages réalisés à l’occasion de son Centenaire, à travers le regard de la photographe mondialement connue Elisabetta Catalano.

L’exposition aurait dû être inaugurée en décembre 2020, pour conclure l’année qui a célébré dans le monde entier les 100 ans de Federico Fellini. Elle ouvre à présent que les règles sanitaires le permettent, dans cette Cinecittà qui accueille à nouveau le public et d’où ont été symboliquement lancées le 20 janvier 2020 les festivités en l’honneur du Maestro du cinéma italien, sa maison idéale.

L’exposition, installée dans le Teatro 1 des Studios de Cinecittà jusqu’au 26 avril 2021, est conçue et organisée par Aldo E. Ponis, avec la direction artistique d’Emanuele Cappelli, les textes, la recherche scientifique et iconographique ont été confiées à Laura Cherubini et Raffaelle Simongini, et les images proviennent de l’extraordinaire Archivio Elisabetta Catalano.

« Ri-tratto rosso » raconte l’histoire d’un dialogue. Celui qui se tissa entre le cinéaste de génie et une immense photographe internationale, reine du portrait. Celle par qui, probablement plus que par quiconque, Fellini aima se faire immortaliser. Une relation faite d’images créées et entrelacées pendant trois décennies, qui nous dévoile le travail d’une grande artiste et un Fellini inattendu, inédit.

L’exposition est composée de plus de 60 images, certaines de grand ou très grand format, provenant de l’Archivio Elisabetta Catalano, et évoque les tournages de cinq films de Fellini : Huit et demi (1963), Satyricon (1979), La Cité des femmes (1980), La voce della luna (1990), et un curieux appendice sur Intervista (1987).

Après les visites de Catalano sur les tournages felliniens, l’exposition raconte celles de Fellini dans le studio de la photographe, à travers une série de magnifiques portraits pour lesquels Fellini posa épisodiquement, avec un bonheur et une complicité inégalés, entre 1973 et 1993. Un échange de regards, des intuitions visuelles fulgurantes, qui se termine par un appendice génial sur les rapports entre Fellini et la télévision.

Parmi les images de l’exposition, les planches-contacts se distinguent de façon extraordinaire. C’est à partir de ces planches que la photographe choisissait le cliché singulier qui allait être développé. Des dizaines de négatifs sur lesquels ne surgit que rarement un cercle, un signe, un trait décidé de feutre rouge : celui qui indique la photo à tirer. Catalano prenait des centaines de clichés à chaque séance, et son impitoyable choix de la « bonne photo » était le fruit d’une réflexion intense et fébrile. Le visiteur de « Ri-tratto rosso » trouvera des clichés d’une incroyable beauté et élégance créative négligés par la photographe et son feutre rouge.

Le titre de l’exposition est justement inspiré de ce trait rouge, une couleur qui est aussi récurrente dans l’imaginaire de Fellini et dans les photographies exposées (il suffit de penser à la célèbre écharpe du cinéaste). Les planches-contacts sont une authentique œuvre d’art au même titre que les autres photographies exposées et composent un tableau inédit de l’imaginaire fellinien.

L’exposition bénéficie également de la présence très évocatrice des toiles de fond originales utilisées par Catalano pour ses portraits. De grands panneaux bigarrés, picturaux, devant lesquels posaient ses modèles, avec des effets chromatiques puissants et poétiques. Les panneaux, utilisés ici comme des éléments originaux de « l’atelier » de Catalano, sont également un marqueur artistique fort de la scénographie.
Les visiteurs seront surpris de découvrir la reconstitution d’une partie du studio de la photographe. Avec la table de travail, les appareils photo, les planches-contacts, les spots ayant appartenu à Elisabetta Catalano. Une présence qui, à travers un jeu scénographique, invite le spectateur à « épier » l’intérieur du studio, comme s’il était l’invité d’une camera oscura singulière.

La galerie des portraits en studio constitue le cœur battant de l’exposition. C’est là que se trouvent toute la complicité, le jeu, la métaphysique et la séduction du Maestro, synthétisés dans les « tableaux » d’Elisabetta Catalano. La gestuelle des mains (le geste du “magicien” Fellini), l’intelligence pétillante des regards sont superbement mis en valeur. Fellini émeut avec ce portrait tardif réalisé au moment où il reçoit un Oscar d’honneur, en smoking, crépusculaire mais toujours vif. Il apparaît espiègle, séducteur et infiniment complice quand il pose à Cinecittà à côté de sa caméra. Et cinglant, amusé et mordant dans les magnifiques portraits qu’il élabore avec Catalano pour « illustrer » la polémique avec la télévision, au moment où le cinéaste contestait l’envahissement de la publicité, la décadence de l’illusion cinématographique face à l’omniprésence de la télévision, le vacarme d’images et de bavardages de la nouvelle société du spectacle qui couvrait le silence mystérieux des salles obscures.

Cinecittà ouvre à nouveau ses portes au public et vient clore avec cette exposition les célébrations du centenaire de Federico Fellini, dans cet endroit qui fut son lieu d’élection, professionnel et spirituel, à travers les images d’une immense photographe, qui a débuté sa lumineuse carrière sur le tournage d’un film de Fellini ici-même à Cinecittà.

Exposition organisée et réalisée par Istituto Luce Cinecittà – Direction de la Communication, avec le soutien de la DG Cinema e Audiovisivo et en collaboration avec l’Archivio Elisabetta Catalano.

INFO
Ouverte du lundi au vendredi de 10h à 18h. La billetterie ferme à 15h30.
Horaires valides tant que le DPCM actuel est en vigueur. Pour toutes les mises à jour consulter www.cinecittasimostra.it
Entrée incluse dans le billet pour Cinecittà si Mostra (le billet comprend l’accès aux expositions permanentes, la visite guidée des grands décors, l’entrée à l’exposition photographique Ri-tratto rosso – Elisabetta Catalano guarda Federico Fellini et l’entrée au MIAC, le Musée Italien de l’Audiovisuel et du Cinéma).

BILLETTERIE ET RÉSERVATIONS
Pour organiser au mieux les visites et garantir le respect des normes de sécurité, le public est prié de réserver son jour de visite de Cinecittà si Mostra en écrivant à l’adresse visit@cinecittaluce.it
L’achat du billet peut être effectué en ligne sur www.ticketone.it ou à la billetterie après réservation par e-mail.

TARIFS ET BILLETS
Adultes 15 € – Enfants (de 6 à 12 ans) 7 €. Moins de 26 ans / Plus de 65 ans 13 €. Gratuit pour les enfants jusqu’à 5 ans.
Billet Famille 40 € (valable pour 2 adultes et 2 enfants jusqu’à 18 ans).
Le Billet Famille ne peut pas être acheté sur ticketone, pour le réserver merci d’écrire à visit@cinecittaluce.it

FB @cinecittasimostra
IG @cinecittasimostra
TW@cinecittaSM

Share This
0
    0
    Il tuo carrello
    X