« Quand nous nous rendions ensemble à Cinecittà tôt le matin : Dantino, de quoi as-tu rêvé cette nuit ? De rien, je ne m’en souviens plus. Au bout d’une semaine j’ai commencé à inventer des rêves, qui ressemblaient à ce que j’avais vu quand j’étais enfant à Macerata et que je me cachais sous la table pour regarder les cuisses de la couturière […]. Et il savait très bien que j’inventais tout. »
Dante Ferretti

Le 20 janvier 2020, Federico Fellini – le plus célèbre des résidents de Cinecittà, sa cité idéale – aurait eu 100 ans. Et Cinecittà ne pouvait manquer cette occasion de lui offrir un cadeau, à la fois physique et imaginaire, fidèle au style du Maestro. Pour lui, et pour tous ses spectateurs. Cette nouvelle exposition permanente intitulée « Felliniana – Ferretti rêve Fellini » sera inaugurée le 1er février 2020 dans les Studios de Cinecittà, au sein de l’historique Palazzina Fellini. L’œuvre est signée Dante Ferretti, le chef décorateur primé aux Oscars®, qui a été l’un des artisans de ses visions, un artiste magicien capable de donner corps à ses rêves, et Francesca Lo Schiavo, compagne de vie et de travail de Ferretti, chef décoratrice de renommée internationale. L’exposition est une véritable immersion dans l’imaginaire fellinien, ainsi que le récit onirique et évocateur d’une complicité artistique et d’une profonde amitié. Une rencontre, entre Federico et « Dantino » sur le tournage du Satyricon en 1969, et une collaboration directe qui a démarré avec La cité des femmes et s’est poursuivie avec des films inoubliables : Répétition d’orchestre (1978), Et vogue le navire… (1983), Ginger et Fred (1986), La voce della luna (1990).
Felliniana, produite et soutenue par Istituto Luce-Cinecittà, est une petite cité à l’intérieur de Cinecittà, un espace physique et onirique qui rassemble des lieux, des symboles et des évocations de l’univers tout entier du cinéaste, à la façon d’un cabinet de curiosités de la Renaissance. Le parcours se déploie dans trois espaces principaux, trois étapes d’un voyage en compagnie du cinéaste dans les lieux d’élection de son inspiration.
La salle centrale, décorée d’affiches de films formant comme une fresque magnifique, évoque un rituel entre le réalisateur et le chef décorateur : le trajet en Fiat 125, au volant de laquelle Fellini se rendait à Cinecittà, souvent accompagné de Dante Ferretti, et aimait se promener dans les rues de Rome avec ses amis (et pour laquelle Ettore Scola dans Qu’il est étrange de s’appeler Federico a composé une élégie mémorable). Cet espace physique (pour Fellini un véritable lieu de travail) et temporel était propice à de longues conversations et aux échanges d’idées, mais aussi à des récits de rêves, au sujet desquels Fellini aimait interroger son chef décorateur.
La salle de la « Maison du plaisir » synthétise l’imaginaire de La cité des femmes, avec le toboggan et les danseuses qui entourent Marcello Mastroianni. Elle conduit dans la dernière salle, celle du Fulgor – lieu emblématique de l’enfance de Fellini et de son initiation au cinéma – que Ferretti a restauré à Rimini. Dans les trois salles, en une synthèse magique dont seuls les artistes sont capables, Ferretti construit une nouvelle demeure idéale de Fellini. De nouveaux tiroirs où conserver les rêves du Maestro et les partager avec lui.
L’exposition bénéficie de contributions importantes : les sculpteurs de Makinarium, centre d’excellence dans le secteur des effets spéciaux, qui ont réalisé les mannequins des protagonistes et des figurants ; la recherche et la sélection des costumes effectuée par Anna Lombardi (A.S.C.) ; l’atelier de couture Il Costume et la boutique d’accessoires de scènes E. Rancati ; mais surtout le travail des artisans, des menuisiers et des ouvriers qui œuvrent à Cinecittà et qui continuent à élever le cinéma italien au rang des grandes cinématographies internationales.
Felliniana est la petite perle que Cinecittà apporte aux célébrations du plus représentatif des cinéastes italiens dans le monde, au symbole de ce métier. Et à la grande entreprise de restauration de toute l’œuvre de Fellini, réalisée par l’Istituto Luce-Cinecittà, la Cineteca di Bologna et le CSC-Cineteca Nazionale. Un travail sur l’immense édifice constitué par l’œuvre de Fellini qui permettra en cette année 2020 qui lui est dédiée de faire voyager dans le monde entier des rétrospectives intégrales, comme ces jours-ci au prestigieux BFI de Londres, bientôt au nouveau Musée de l’Academy de Los Angeles conçu par Renzo Piano, et partout dans le monde, en Europe, en Amérique du Nord, du Sud, et en Asie.

FELLINIANA
FERRETTI RÊVE FELLINI
A PARTIR DU 1 FÉVRIER 2020
Studios de Cinecittà – Rome, Via Tuscolana 1055
Ouvert tous les jours (sauf le mardi), de 9h30 à 18h30 (la billetterie ferme à 16h30).
L’exposition fait partie du parcours Cinecittà si Mostra
Pour les particuliers et les familles, la réservation n’est pas nécessaire.
Pour les groupes de plus de 15 personnes, CE et écoles, il est nécessaire de réserver en écrivant à mostre@boxeventitalia.it

EXPOSITIONS ET VISITE GUIDÉE DES DÉCORS
Adultes 15€ – Enfants de 6 à 12 ans 7€ – Gratuit jusqu’à 5 ans.
Billet Famille 40€ (valide pour 2 adultes + 2 enfants de moins de 18 ans).
Billet Open (sans date spécifique) 15€ adultes – 14€ enfants et jeunes de 6 à 26 ans : validité 6 mois à partir de la date d’achat (pour info mostre@boxeventitalia.it)
Les billets sont en vente à la billetterie de Cinecittà si Mostra e sur Ticketone.it

METRO
Ligne A – Arrêt Cinecittà
Parking souterrain sur l’esplanade en direction d’Anagnina 1,50€

 

 

Share This
X