Le Temple de Jérusalem

 

Le décor a été réalisé pour le film The Young Messiah qui sortira en 2016.

Le film, écrit par Cyrus Nowrasteh et sa femme Betsy, est librement inspiré de Christ the Lord: Out of Egypt, le best-seller d’Anne Rice qui retrace les premières années de la vie de Jésus, son voyage avec ses parents d’Egypte à Nazareth et le moment où il découvre qu’il est le fils de Dieu. Le décor a été réalisé par Francesco Frigeri, le chef décorateur de La Passion du Christ, et reconstitue le Temple de Jérusalem.

Frigeri a réalisé le Temple sans chercher à effectuer une reconstruction philologique. Il ne travaille pas comme un archéologue mais comme un chef décorateur, c’est-à-dire avec une grande liberté créative qui lui permet de concilier l’approche historique et un mélange de styles et de suggestions. Pour le Temple, il a pensé à une composition inspirée de différentes architectures: babylonienne, assyrienne, du Yémen du Nord, toutes existantes mais qui ne correspondent pas nécessairement à la structure originelle. Il avait procédé de la même façon pour La Passion du Christ, film pour lequel le Temple de Jérusalem avait été recréé.

Le portail d’entrée, dit la Porte Dorée (le temple était recouvert d’or) et le Parvis des Gentils sont des références authentiques au Temple. Ils représentent une portion limitée de celui-ci qui, selon l’histoire et les reconstitutions qui nous sont parvenues, était beaucoup plus grand.

La structure est en vitro-résine : l’effet réaliste est dû à la méticulosité de Figeri qui a accompagné le savoir-faire des sculpteurs par un travail sur le réalisme de la matière. Il a ainsi fait réaliser des moulages de pierres qui lui ont permis d’obtenir cet effet aussi efficace. Les décorations et les candélabres sont aussi le fruit de son imagination.